Visite de Mme Caroline GUELON, Conseillère régionale déléguée au commerce rural

En présence de notre Députée Emmanuelle ANTHOINE, des conseillers régionaux et départementaux, du Maire et des adjoints.
L’occasion de rappeler que la Région a été aux côtés de la Commune et de ses commerçants ces dernières années, en finançant leur installation/transfert et la première phase des travaux de requalification du centre-village.
Tour à tour : “La P’tite Halte“, snack situé route de Saint-Sorlin tenu par Brigitte BRUNET,
le bar-tabac-presse “Le Verseau” de Jacques DUBART sur la place centrale, et
la boulangerie de Cyril et Laurence LAMOURY, route de Bougé.
Au passage, petit détour par les espaces publics requalifiés et la future salle associative qui ont également bénéficié de cofinancements régionaux.

La nature vous remercie

Retour sur le beau succès de la matinée “village propre“. La mobilisation a été au rendez-vous sur tous les quartiers. Merci aux bénévoles présents, référents de quartier, conscrits, jeunes du Conseil Municipal des Enfants (CME), ainsi qu’à l’entreprise Vachez pour le prêt d’une benne. La nature vous remercie.

Economies d’énergie

Dans une information précédente, nous vous avons annoncé entre autre, une action à venir sur l’éclairage public. Ces mesures commencent à se mettre en place.

  • L’éclairage public sera coupé
  • à 22 h sur l’ensemble de la commune,
  • sauf l’axe Bougé – Saint Sorlin et les parkings du gymnase et de la gare, maintenus jusqu’à 23h la semaine,
  • et maintenus allumés les nuits des vendredi et samedi.

Ces mesures prises pour limiter le coût de l’énergie pour la commune, en maintenant un minimum de sécurité aux périodes de circulation nocturne.

SOYONS TOUS ACTEURS

Plan Communal de Sauvegarde

  • Formation des élus encadrée par l’IRMa (Institut des Risques Majeurs) et le SIRRA (Syndicat Isérois des Rivières Rhône Aval).
  • Exercice grandeur nature de simulation d’une crise majeure (événement climatique), avec un scénario réaliste adapté à notre Commune.
  • “Prévenir pour mieux agir”, c’est le rôle du PCS (Plan Communal de Sauvegarde).

La formation permettra d’adapter notre PCS, qui fera l’objet d’une réunion publique prochainement, avec une nouvelle diffusion du DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs).